L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
JE M'IDENTIFIE
Suivez-nous

La prime de Noël 2015 versée le 16 décembre

La prime de Noël versée aux plus modestes pour les fêtes de fin d'année est reconduite cette année. Elle sera versée de manière automatique à quelques 2 millions de bénéficiaires, à partir du 16 décembre prochain.

Modifié le 12/14/16
Partager
Un article plus récent sur ce sujet est disponible : La prime de Noël reconduite en 2016

La prime de Noël est une aide exceptionnelle versée chaque année depuis 1988 par les pouvoirs publics à certains bénéficiaires de minima sociaux. Cette année, elle sera versée à partir du 16 décembre, sans aucune démarche particulière de la part de ses bénéficiaires. Selon le cas, elle leur sera versée par la Caisse d'allocations familiales (CAF), la Caisse de la mutualité sociale agricole (CMSA) ou par Pôle emploi.

Etre aux minima sociaux

Pour y avoir droit cette année, vous devez avoir bénéficié au titre du mois de novembre 2015 ou, à défaut, de décembre 2015, de l'une des prestations sociales suivantes : l'allocation de solidarité spécifique (ASS), l'allocation équivalent retraite (AER), la prime transitoire de solidarité (PTS), la prime forfaitaire mensuelle de reprise d'activité, le revenu de solidarité active (RSA, à condition que vos ressources ne dépassent pas le RSA "socle", soit par exemple 524,16 € par mois pour une personne seule sans enfant, ou 1 100,74 € pour un couple avec 2 enfants).

Une prime non revalorisée

La prime de Noël 2015 n'est pas revalorisée ; son montant est le même que celui de 2014 ou de 2013.

Si vous êtes titulaire d'une aide autre que le RSA, la prime est égale à 152,45 €, quel que soit le nombre de personnes qui composent votre foyer.

Si vous êtes titulaire du RSA, la prime varie selon la composition de votre foyer :

N'oubliez pas les primes locales

Certains départements (et certaines communes) accordent également une prime de Noël à leurs administrés les plus modestes, qui s'ajoute à la prime de Noël nationale. Par exemple, le conseil général des Bouches-du Rhône distribue une aide aux titulaires du RSA. Les ménages modestes de Corse ou du Vaucluse ont également droit à quelque chose.

Selon le cas , cette aide complémentaire locale est versée en espèces ou en nature (sous forme de bons de réduction ou de chèques-cadeaux par exemple). Là encore, le versement est en principe automatique, la collectivité connaissant la situation de ses habitants.

Auteur : Olivier Puren