L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
JE M'IDENTIFIE
Suivez-nous

Salariés, vous allez payer trop d'impôt à la source !

Prélèvement à la source sur les salairesEn s'invitant sur votre fiche de paie, le prélèvement à la source va permettre de ponctionner l'impôt avant que vous ne perceviez votre salaire. Résultat immédiat : vous allez toucher moins chaque mois. Mais ce que vous ignorez c'est qu'en plus l'impôt prélevé ne sera pas juste ! Dans certains cas vous aurez trop payé et devrez attendre  que l'Etat vous rembourse ! Dans d'autres, vous serez bons pour remettre la main au portefeuille. Dans un cas comme dans l'autre, vous n'y serez pour rien mais c'est vous qui en subirez les conséquences !

Modifié le 3/8/18
Partager

L'impôt à la source sera calculé sur votre salaire …

Le prélèvement à la source sur le salaire sera déterminé à partir de votre salaire net imposable puis sera déduit de votre salaire net à payer.

…sans tenir compte de vos crédits ou réductions d'impôt

Mais le taux utilisé pour calculer votre impôt ne tiendra par compte de vos éventuels crédits ou réductions d'impôt. Vous faites appel à une assistante maternelle pour garder vos enfants ou à un salarié à domicile pour le ménage ou le jardinage ? Vous allez voir la différence ! Vous commencerez par payer plein pot avant de récupérer votre crédit d'impôt sous forme d'un virement bancaire sur votre compte. Vous avez dit simplification ?

A lire : Salaire, l'impôt à la source sera trop lourd en cas de réductions d'impôt

… à l'aide d'un taux déterminé sur vos revenus d'il y a 1 ou 2 ans

Votre rémunération a évolué depuis 2017 ou 2018 ? Vos frais professionnels ont explosé ? Vous avez perdu votre emploi ou êtes parti à la retraite ? Vous vous êtes marié ou avez donné naissance à un enfant en 2019 ? Vous faites alors partie des salariés pour lesquels l'impôt prélevé sur le salaire ne sera pas juste puisque le taux calculé ne reflétera pas votre réalité de 2019. Résultat : soit vous avez enregistré une baisse de vos revenus et dans ce cas vous aurez trop payé chaque mois et l'Etat vous devra de l'argent, soit vous aurez enregistré une augmentation et bonjour le rattrapage l'année suivante !

Et si vous entrez dans la vie active en 2019, le fisc appliquera un taux non personnalisé qui aura toutes les chances d'être trop élevé par rapport à votre situation réelle !

A lire : Salaires, l'impôt à la source sera inadapté aux changements de situation

…sans prendre en considération tous les éléments de votre rémunération

Vous bénéficiez d'un panier repas ? d'un véhicule ou d'un logement de fonction ? Ces avantages en nature n'entrent pas dans le prélèvement à la source, vous devrez payer un complément d'impôt l'année suivante.

Il faudra également être vigilant avec les revenus qui échappent normalement à l'impôt : salaire de certains étudiants ou apprentis, indemnités de rupture de contrat éligibles au système de quotient ou d'étalement... Le risque étant que votre employeur retienne par mégarde l'impôt sur ces revenus qui sont normalement non imposables. 

Et ça n'est pas tout !

Vous déclarez aussi des loyers, une pension alimentaire ou des revenus en tant qu'auto-entrepreneur ? Après votre fiche de paie c'est votre compte bancaire qui sera ponctionné pour payer l'acompte d'impôt sur ces autres revenus.

 

Auteur : Sandra Desmidt