L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
JE M'IDENTIFIE
Suivez-nous

Et si le prélèvement à la source était reporté d'un an ?

Report du prélèvement à la sourceDans une déclaration faite le 5 mai 2017 sur RTL, Emmanuel Macron a fait savoir que s'il était élu président de la République, il n'appliquerait pas le prélèvement à la source en 2018. Du simple report à l'abandon du projet, tous les scénarios sont désormais envisageables.

Modifié le 10/5/17
Partager

Au lendemain de l'élection du nouveau président de la République, l'incertitude est grande sur l'avenir du prélèvement à la source. Alors que le président nouvellement élu a affiché, lors de la campagne électorale, son souhait de voir cette mesure reportée, c'est au Parlement qu'il convient en réalité de se prononcer sur un éventuel décalage de planning. Chose qu'il ne sera pas en mesure de faire avant l'été, élections législatives obligent.

En attendant que le sujet soit définitivement tranché, voici ce qui vous attendrait si le prélèvement à la source était simplement reporté d'une année : le calendrier prévisionnel du report du prélèvement à la source.

Auteur : Sandra Desmidt