L'aide à la complémentaire santé fait peau neuve ! A compter du 1er novembre 2019, CMU-C et ACS disparaissent au profit de la CSS (complémentaire santé solidaire). Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, il faut remplir les conditions de ressources fixées préalablement pour la CMU-C ou par l'ACS :

  • les personnes seules ayant moins de 8951 € par an de ressources (ou 13 426 € pour un couple) n'auront rien à payer pour être couverts par ce nouveau dispositif, comme c'était déjà le cas avec la CMU-C ;
  • les foyers dont les revenus sont supérieurs à 8951 € mais inférieurs à 11 894 € pour une personne seule ou compris entre 13 426 € et 18 126 € pour un couple, pourront bénéficier de la CSS moyennant une cotisation, comme pour l'ACS précédemment

La cotisation pour les ex-bénéficiaires de l'ACS ira de 8 €/mois pour les moins de 30 ans jusqu'à 30 €/mois pour les seniors de 70 ans ou plus. Cette cotisation devra être directement réglée par le bénéficiaire auprès de la mutuelle retenue.

Avec la Complémentaire santé solidaire, les soins sont entièrement financés par l'Assurance maladie et les complémentaires santé, laissant un reste à charge zéro aux bénéficiaires. Ce sont surtout les bénéficiaires de l'ACS qui ont à y gagner puisqu'ils disposeront du même panier de soins que les bénéficiaires de la CMU-C, soit des garanties plus larges et de meilleure qualité.

Pour aller plus loin...

L'ACS et la CMU-C remplacées par la Complémentaire santé solidaire (CSS)

Je compare les mutuelles santé