Je résilie ma mutuelle

Je compare les mutuelles avec Dispofi

La proposition de projet de loi (PPL) sur la résiliation à tout moment des mutuelles avait été déposée par Gilles Le Gendre, député LREM de Paris. Elle a été défendue en séance par Dominique Da Silva, député LREM du Val-d’Oise, qui regrettait notamment que le dispositif actuel ne laisse à l'adhérent que "deux ou trois semaines pour se décider", après réception de l'avis d'échéance annuel.

Cela sera désormais bien différent : la commission mixte paritaire, qui réunit les députés et les sénateurs, a adopté la PPL. À partir du 1er décembre 2020, la résiliation des contrats de complémentaire santé pourra se faire à n'importe quel moment, après un an d'ancienneté, et par le biais d'un simple mail.

Le gouvernement veut redonner du pouvoir d'achat aux Français

Avec cette loi, le gouvernement espère redonner du pouvoir d'achat aux Français : il s'est fixé un objectif proche du milliard d'euros. Selon ses calculs, la simplification des conditions de résiliation des contrats devrait accroître la concurrence entre les organismes proposant des complémentaires santé, qu'ils soient issus des mutuelles, sociétés d'assurance ou institutions de prévoyance, et réduire les frais de gestion.

UFC-Que choisir était favorable à l'adoption de la loi. Il y a quelques semaines, l'association avait demandé aux sénateurs de "faire entendre la voix de la raison dans l’hémicycle, en adoptant cette réforme utile tant pour le pouvoir d’achat que pour l’accès de tous aux soins". Elle avait aussi rappelé que "les cotisations ont explosé de 50 % depuis 2006, pour dépasser 700 euros en moyenne par an" et estimait que les économies réalisées, en particulier en ce qui concerne les frais de gestion, permettraient un gain de pouvoir d'achat de l'ordre de 1,2 milliard d'euros par an pour l'ensemble des assurés.

D'autres voix anticipent une hausse des tarifs

La majorité des organismes de mutuelles sont moins optimistes : "Si l'objectif est de faire baisser les frais de gestion, c’est une fausse bonne idée. Au contraire, la résiliation à tout moment va avoir pour premier effet une augmentation desdits frais. Les complémentaires seront incitées à mobiliser des ressources supplémentaires pour traiter les flux, fidéliser les assurés qui seraient tentés de partir, ou en attirer de nouveaux", a indiqué Thierry Beaudet, le patron de la Mutualité Française, dans les Echos.

Les contrats seront plus lisibles

La résiliation à tout moment n'est pas la seule nouveauté qui va découler de la PPL. Les contrats d'assurance santé devront également être plus lisibles. Les mutuelles, sociétés d'assurance ou institutions de prévoyance devront désormais faire apparaître les frais de gestion et les taux de réversion (pourcentages de cotisation destinés aux remboursements des soins), dès la souscription, de façon à montrer comment l'argent est utilisé. Ils devront aussi harmoniser leurs tableaux. Enfin, la loi les incite à encore développer les services dématérialisés.

La petite révolution programmée pour le mois de décembre 2020 facilitera le changement d'assurance santé. En attendant de constater l'effet de cette loi sur les tarifs, nous mettons à votre disposition notre comparateur de mutuelles santé qui optimise le rapport entre les cotisations et les remboursements, afin de vous aider dès maintenant dans votre choix. Il sélectionne les formules les plus pertinentes, en conformité avec les niveaux de garanties souhaités pour l'hospitalisation, l'optique, ou encore le dentaire et le budget que vous êtes prêt à consacrer à votre santé.