L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
Suivez-nous

Barème de l'impôt : revalorisation de 1,4% en 2022

Barème impôt 2022

Le barème progressif de l'impôt applicable à vos revenus de 2021 est revalorisé de 1,4% pour tenir compte de l'inflation. Il comporte toujours cinq tranches et ses taux sont inchangés par rapport à l'année dernière.

La loi de finances pour 2022 revalorise de 1,4% les tranches de revenus du barème progressif de l'impôt, afin de neutraliser les effets de l'inflation sur l'imposition de vos revenus de 2021. Les taux du barème restent inchangés, à 0%, 11%, 30%, 41% et 45%.

Barème impôt sur les revenus 2021
Tranche de revenu imposableTaux d'imposition
De 0 € à 10 225 €0 %
De 10 225 € à 26 070 €11 %
De 26 070 € à 74 545 €30 %
De 74 545 € à 160 336 €41 %
Au-dessus de 160 336 €45 %

Les seuils de calcul de l'impôt sont indexés sur le barème

La revalorisation du barème de l'impôt entraine la revalorisation automatique, dans les mêmes proportions, des différents seuils et limites utilisés pour calculer l'impôt sur le revenu. Par exemple, la déduction forfaitaire de 10% appliquée par défaut sur les salaires est portée à 448 € au minimum et à 12 829 € au maximum. L'abattement de 10% sur les pensions de retraite, les pensions d'invalidité et les pensions alimentaires est porté à 400 € au minimum par pensionné et à 3 912 € au maximum par foyer fiscal.

De même, la décote d'impôt accordée aux contribuables faiblement imposés est revue à la hausse. Vous y aurez droit cette année si l'impôt brut calculé sur vos revenus de 2021 est inférieur à 1 745 € (célibataires) ou à 2 888 € (couples mariés ou pacsés). Son montant sera égal à la différence entre 790 € ou 1 307 € et 45,25% de votre impôt brut. Par exemple, si vous êtes célibataire et êtes redevable de 1 500 € d'impôt, vous aurez droit à une décote de 111 € [790 € - (1 500 € x 45,25 %)], et vous ne devrez finalement payer que 1 389 € (1 500 € - 111 €).

Le mécanisme du plafonnement du quotient familial est aussi relevé de 1,4%. L'économie d'impôt procurée par chaque demi-part supplémentaire de quotient liée à vos enfants à charge est plafonnée à 1 592 €, contre 1 570 € l'an dernier.

La baisse d'impôt est reconduite

En 2020, une baisse d'impôt de 5 milliards d'euros à été accordée aux contribuables de la classe moyenne, grâce à la réduction du taux d'imposition de 14% à 11%, et à l'extension de la décote d'impôt à davantage de foyers faiblement imposés. Ces modifications sont maintenues cette année.

A situation constante, vous profiterez donc de la même baisse d'impôt sur vos revenus de 2021 que celle dont vous avez bénéficié pour l'imposition de vos revenus de 2020. La baisse sera même légèrement plus importante cette année, si vos revenus de 2021 sont strictement égaux à ceux de 2020, compte tenu de la revalorisation du barème et de la décote en fonction de l'inflation.